Ratures d’écrivain #100wordstory

107779__cognac-glass-alcohol-bokeh_p

Je procrastine, je procrastine. Mais j’ai le droit, j’ai le droit. Je le répète, je m’en convaincs, mais en réalité je ne sais plus très bien.

Mon éditeur attend le dernier chapitre. L’imprimeur l’attend aussi. Certains de mes lecteurs tueraient sûrement pour le dernier chapitre !

Cela fait plusieurs jours que je ne réponds plus aux appels…

Je ne fais que boire une tasse de thé entre deux verres de cognac en réfléchissant à cette fin. Je la veux insoutenable, je veux mes personnages tiraillés, qu’en lisant le monde entier s’ébranle, littéralement ! Mais j’arrive pas à l’écrire, alors je me branle.

Mardi 25 août 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s