Terres enneigées #100wordstory

In response to The Daily Post’s writing prompt: « Places. » Et pour ce prompt je ne pouvais que vous parler de ces plaines qui me fascinent et vous citer une phrase tirée du film Into the wild : « Penser que la vie humaine ne peut être régie que par la raison, c’est nier la possibilité même de la vivre. »


winter-death-into-the-wild

Les charmes simples de la vie nous sont principalement accessibles lorsqu’on à plus rien.

Mais ressentir l’espace infini, et s’approprier le temps à quelque chose de lumineux.

Pendant que j’en rêve, d’autres l’on vécu.

Emportant avec lui seulement sa rage, Christopher McCandless à atteint l’immense Alaska.

Les quêtes personnelles sont parfois étranges, mais c’est en cela qu’elles nous sont propres. Sommes nous les seuls à mêmes d’en comprendre l’aboutissement ?

Aux confins des terres enneigées armé d’un espoir fou et d’une conviction plus tenace que les conventions il va broyer tout les interdits.

Oui, “Into the wild” à changé ma vie.

Dimanche 30 août 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s