Nano prep – ou le desespouar !

Bon …. Le titre parle de lui même … Nous sommes les 29 octobre, soit à deux jours du lancement du mois le plus difficile de l’année. Il fait froid et nuit pendant 30 jours, de 1, et je dois écrire 50 000 mots en un mois, éventuellement qui se tiennent entre eux, et qui portent un minimum de cohérence aussi, de 2, j’ai éclaté mon ordinateur il y à une vingtaine de jours en renversant un bon verre de rosé dessus, et de 3.

DSC_0243

la photo du drame H-1 ! 

Résultat : Angoissée, le désespoir me gagne depuis des jours, où je me répète  » à quoi bon me lancer dans le nano sans ordi à trimbaler partout où je vais », déjà qu’avec un ordi c’est pas gagné … sans … je n’imagine même pas je crois que j’abandonnerai avant la fin de la première semaine. J’ai beau réfléchir à la question .. Je me dis que même si je parvenais à écrire mon histoire sur papier … La relecture d’un manuscrit euh biiiin manuscrit – Mon dieu ! – On est plus a l’époque de Voltaire, et j’ai pas les yeux en assez bon état pour me déchiffrer pendant des heures sans avoir l’idée de tout brûler. Je vais donc éviter et réfléchir à la question, il me reste deux jours, c’est court mais gérable !

Sinon parlons un peu de plan, tout ça. Je compte écrire un roman policier. Je tiens fermement mes personnages principaux, j’en connais deux plutôt bien avec un passé très développé et dont je cerne « facilement » l’esprit. Les deux autres sont censés être méga-importants, puisque ce sont tout de même mes enquêteurs en chef, et euh …. J’ai des descriptions physiques et quelques morceaux de passés, ça c’est good… là ou ça pêche c’est que j’ai l’impression de ne pas les connaître, je ne sais pas ce qui les poussent à faire ce qu’ils font, à être ce qu’ils sont, je ne sais pas ce qui les énervent, ni ce qui les émeut.. Bref je sens que de côté je vais bien lutter.

Au delà de tout çà, les lieux : ça devrait rouler, j’ai décidé que mon enquête se déroulerait à Poitiers, ce sera donc plutôt simple pour moi de situer mes scènes et de me déplacer en ville en fournissant des détails puisque j’y ai vécu. Et pour finir l’enquête : là gros souci aussi…. J’ai quelques éléments, rien qui casse des briques. Il me manque énormément d’informations relativement importantes à la cohérence du récit et des scènes donc à part le commencement et éventuellement quelques petites chose qui pourraient me porter jusqu’à une quarantaine de pages, je n’ai aucune idée du dénouement, ni des rebondissements … C’est con, quand même, pour un policier…. Mais je ne m’avoue pas vaincue, pas encore ! 

what-writers-do

J’ai une si grosse collection de post-its, de surligneurs, et une armée de cahiers pour m’aider à m’organiser que ce serait franchement bête de pas y arriver !

J’ai donc deux gros soucis ( 3 en comptant l’ordinateur manquant ) qui vont m’omnibuler pendant plusieurs semaines. Je ferais des articles de « suivi », déjà pour me changer l’esprit, ça me fera du bien d’écrire autre chose, et ensuite j’aimerais vraiment garder une trace de mon avancée et de mes ressentis cette année, car c’est la première fois que je prépare autant de chose sur mon histoire avant même d’avoir écrit un mot, et franchement quand on est pas habituée … ça fout les jetons ! 

A venir donc : très certainement un article sur la kick-off, et au minimum un par semaine avec le nombre de mots déjà écrits et quelques lignes sur mes doutes qui seront certainement nombreux !

Promis j’essaye de n’en supprimer aucun.

Sinon puisque je n’ai plus trop d’ordi, et aussi en guise de préparation intensive au nano, je lis énormément. Je ne sors pas, je mange, je lis, je me douche… Et je recommence. De toute façon l’automne ( et aussi l’hiver et la moitié du printemps ) je suis en mode ermite. Tous mes matins ressemblent donc de près à cette image :

e

Publicités

3 commentaires sur « Nano prep – ou le desespouar ! »

  1. Pour l’ordi, de toute façon, il faudra bien en racheter un à un moment donné donc pourquoi pas maintenant ? Sinon, il y a des gens qui aiment écrire sur le papier, courage !

    Pour tes enquêteurs, tu vas les découvrir au fur et à mesure de ton histoire. Au pire, quand tu écris quelque chose d’important sur eux, note le dans ton cahier pour t’en rappeler. Ça va bien se passer.

    Pour le policier, par contre en effet oui, t’as intérêt à ce que ce soit cohérent lol. Lâche tes bouquins et peaufine moi cette intrigue ! Et puis, si tout n’est pas fini, écris et réfléchis à ton intrigue en même temps. Quitte à faire un point de 2-3 heures toutes les semaines sur le déroulement de l’intrigue.

    Courage !

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, c’est chose faite, le bébé est prêt pour ce soir ! J’ai essayer de relire tout ce que j’avais écrit dans mon cahier ce soir … la méga blague du siècle, c’est du decryptage lol, sinon euh … j’ai pas tellement peaufiner mon enquête mais j’ai terminer mes lectures en cours qui accaparaient mes pensées je ne serais donc pas tenter de « perdre du temps à lire  » ( qui aurait cru qu’un jour je puisse dire ça xD ) Enfin bref …. on est a h-6 … et je suis nerveuse comme tout, la kick off va me motiver, mais elle me stress tout autant je crois x) Bonne soirée de départ à toi 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Génial pour l’ordi 🙂
        Ah tiens, je connais ça la relecture des notes manuscrites. C’est pour ça que je préfère mon brouillon de mail pour prendre les notes, les manuscrites sont souvent « perdues » pour moi…
        Moi aussi, fini mes lectures et je me retiens depuis hier d’en commencer d’autres dans la même optique que toi 😉

        Bonne kick-off, je vais essayer de faire un tour sur le chat mais bon, pour moi write-in demain matin, donc je ne vais pas veiller trop tard !

        Bisous et que la force du NaNo soit avec toi 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s