The voice – Twitter – l’insomnie

 

Bonjour ici.

L’été est passé, il a été long, certains moments trop courts, mais d’un point de vue global un peu long. Peut-être parce qu’on est déjà le 25 septembre et qu’en fait je suis restée en été. Yep, ça doit être ça. Je me rappelle de la même période l’année dernière. Je venais d’obtenir à grand coup de plaintes larmoyantes et permanentes ma libération. Enfin le chômage, amen : je vais pouvoir faire tout ce que je n’ai plus le temps de faire, je vais avoir des vacances, du temps pour regarder toutes les séries du monde entiiiiier, le temps d’écrire un roman, deux même si ça se trouve, le temps de revisiter quinze musées par trimestre. 1 an plus tard : du fond de mon lit, ma dépression vous salut bien aimablement.

Pas de musée, pas de roman, des vacances, mais pas toutes reposantes, des séries binge watché, mais pas toutes celles du monde entier. Bon j’abuse un peu j’ai pas été totalement improductive, j’ai tout de même écrit plusieurs nouvelles , quatre ou cinq, c’est respectable même si c’est pas dingue. Faut dire que le camp nano m’a bien aidée. On avait une team de malade : La Confrérie des Dragons sans Roi. Oui messieurs, dames, si avec un nom d’équipe comme ça on arrivait pas à atteindre nos objectifs … Je tiens d’ailleurs encore une fois à saluer l’engagement de ma Cerise parce que franchement, sans elle, la moitié d’entre nous n’aurait pas terminé le mois. Bon perso, j’ai finis sur les rotules, mais j’ai finis ! \o/  

Donc avec ce chômage au pied gauche, et cette déprime passagère au pied droit, je vous cache pas qu’à part ça, je suis pas fière de grand chose cette année. J’ai même pris rendez-vous avec TF1 le samedi soir pour the voice kids. Oui … Bon … On a tous nos petits trucs dont on a honte alors hein, chut.

1) The voice kids

J’étais pas hyper fana du programme à la toute base, dans le sens où blablabli blablabla les parents vivent leur rêves à travers leurs gosses, tu sens que certains ont la pression, et puis qu’en plus, moi je pleure à chaque fois. Mais vraiment, j’ai une grosse incapacité à ne pas me mettre à leur place et donc quand ils ont finit de chanter les mômes, bien ou mal, je verse ma larme et ressent un trop plein de j’sais pas quoi. Et quand les parents chialent de fierté c’est encore PIRE. Puis j’aime pas qu’on prenne pas les gamins et qu’ils ne sachent véritablement pas la raison parce que après quand les fauteuils ne se retournent pas lors des auditions à l’aveugle, on leur sert de la guimauve et ça me soûle. Tu crois qu’à 13 ans t’es con ou c’est comment ? Tu lui dit qu’il a bien chanté et l’autre il dit merci, non mais je rêve. Moi j’aurais sorti un bon gros “ fallait se retourner alors.”. En plus on nous fait croire que le physique compte pas, alors que bon, y’a qu’un gosse pour y croire. Bref à la toute base je suis pas fan.

Mais en période creuse tout le monde à ses faiblesses, donc Koh-lanta et The voice sont devenus des petits rendez-vous. Et hier soir, c’était les battles, et moi mon the voice je l’ai déjà trouvé. J’ai envoyé le lien à mon frangin et il a validé. Twitter est un peu d’accord aussi. Le gamin à tout pour lui, ok on l’aime bien ++ à cause de sa bouille, mais il a quand même la voix. Je vous pose son audition à l’aveugle là, comme ça.  

( Et en plus le gars choisit la chanson que j’écoute non stop depuis 6 mois en quasi boucle > Tom Odell Addict. )

Hier il a été sauvé, et heureusement, parce que sinon je boycottais le programme, et ils le savent à la prod, qu’Achille c’est leur meilleur guerrier !

J’ai aussi eu un coup de coeur hier, sur Amani. Un gamin tellement adorable qu’il en pleuvrait des soleils avec un sourire qui font coucou ! Toujours la banane, entrain de s’éclater pour tout et rien, dans la blague, le partage, un comédien en devenir très certainement. Il chantait vraiment bien c’est dommage qu’il n’ait pas été sauvé mais sa presta était cool et il a tellement donné que franchement les gens le retiendront quand même ( je crois même qu’il sort un single bientôt ou une connerie du genre ! ) Je vous pose ça là aussi, parce que quand même, je le trouve génial. 

http://www.wat.tv/embedframe/509119chuPP3r13251606

Ceci m’amène à mon deuxième sujet, le monde merveilleux de twitter.

Ça faisait un moment que j’avais découvert le réseau social, mais pas jusque dans ses moindres détails j’avoue. Et y’a pas mal de choses qui me choque, notamment la non-censure totale qui y traîne. Admettons que dans mes abonnés, quelqu’un soit abonné à un abonné qui est abonné à un abonné etc, jusqu’à X. Qu’untel retweet ça, et boum, ça n’a rien a voir avec tes centres d’intérêts mais ça débarque sur ta page d’acceuil. Bon, en soit, y’a pas de souci, sauf quand il s’agit de porno quoi. J’ai vu des trucs choquant sérieusement. Des gifs, des vidéos, des extraits de trucs sans filtre sans bouton “ J’ai 18 ans, je clique”, bref. Je pense au gamin qui tombe la dessus, bon … ça me pose un souci. Je vois ma nièce de 9 ans, qui réclame déjà un téléphone parce que son frère en a un. Alors je me dis que d’ici deux trois ans, le jour où elle aura un smartphone, il y a bien un jour où elle y arrivera, sur twitter, et ça fait peur. Parce que c’est un réseau devenu aussi important que facebook, c’est comme les gens qui n’ont pas de gmail quoi, sont à la ramasse ! ( lol ) Je veux dire, un artiste qui n’a pas twitter clairement c’est problématique pour lui en terme de communication, le souci c’est qu’il y a des enfants sur twitter. Et il y a des enfants-artistes. Et là, on arrive à ce dont je voulais parler. ( oui c’était une longue introduction.)

2) Body-shaming

Je ne comprends pas sérieusement qu’il y ait encore ce genre de truc, ça fait tellement d’années que le monde se bat contre ça que je pige pas pourquoi on arrive pas à l’éradiquer. Je parle bien sur de la bêtise, la méchanceté, le vice, qui sévit sur la twittosphère. Le petit Amani là, il vient là tranquillou faire son truc, il provoque personne, il est cool, juste il mue. Bon il a le droit de muer quand même ? Tout le monde y est passé ou y passera que je sache ! Son duvet de moustache oui ça se voit. Oui tu te fais la réflexion chez toi si t’as envie. Tu peux même te moquer en plus, parce que l’humanité l’a permit. Ce que tu n’a pas le droit de faire c’est du body shaming. Ça fait des années putain qu’on vous répète que y’en a qui se suicide, y’en a qui plonge dans des dépressions dont ils ne se relèveront jamais, la liste des “ y’en a” est quasi infinie. Après ma soirée the voice, je passe toujours un coup sur twitter, juste pour voir ce qu’il s’y passe. Si c’est le samedi, tu peux t’assurer que #thevoicekids est en TT. Donc tu regardes, pour voir si tes sensations sont raccords avec ceux de la planète et là. Putain le choc.

moquerie-simpson

C’est un déferlement hyper soutenu de moquerie sur un gamin. Un seul, qui a pris pour tous les autres. Les gens adorent bitché okay, mais tu sais que le gamin, peut-être qu’il a twitter ? Peut-être qu’il avait envie de lire comme les autres gosses que “ wahoou Amani tu déchires – patati patata” ? Peut-être que là ses parents sont en train de se demander comment le consoler ? Peut-être qu’il est en train de se demander si ça va pas être plus dur pour lui que pour les autres de “ s’accepter comme il est” ? Je sais pas moi, peut-être que c’est juste un petit fou que des millions de trous du cul aussi moches et bête les uns que les autres fassent des réflexions sur un gamin de 13 ans qui a les couilles de monter sur scène et de tout lâcher alors qu’il passe à la télé ? Ok c’est pas sa première télé, peu importe, personne ne doit avoir un subir un tel acharnement, encore moins un gamin. Et quand tu cherches un peu des excuses à la pourriture du monde tu te dis que bon peut-être que les débiles là, ils ont 12 ans ( que donc la pourriture peut se modeler en un truc moins dégeu plus tard ). NON, il en ont 30, fuck. 

lol

C’est aberrant, intolérable, et je me demande même si le présentateur ou les coachs ou j’en sais rien quelqu’un de l’émission à pas un devoir là, genre intervenir et dire que vraiment les gens sont cons. Alors oui, je sais, pour les audiences, y’a mieux comme communication. Mais , bon, bref, peut-être que c’est moi qui découvre ça aujourd’hui hein, mais je suis choquée, et navrée, et bref c’est flippant quoi. ( là j’avais l’idée de mettre des imprim écran des tweets, et puis en fait, c’est pas malin, donc pas d’illustration de propos )

3) l’insomnie

Après j’ai eu une insomnie. Oh pas à cause de ça, hein, j’vous rassure. Mais voilà, il était passé 3h, mon cerveau était lancé, pas question qu’il s’arrête sur une aire de repos ( riez, ça devient dangereux les aires de repos ! ) donc boum, ligne droite à 200 file ma poule. Et là, il existe un moment entre 4H38 et 6h54 où tu pars en cacahuètes totale.

Par exemple tu check ton téléphone toutes les 26 minutes pour voir l’heure, regarder twitter, mais y’a rien de cool, tu te persuades que garder la lumière éteinte va t’aider à dormir ( ce qui est totalement débile puisque ça fait 5h que tu te retournes dans tes draps ), ensuite tu te dis que lire ce serait bien pour fatiguer tes yeux mais en fait ils brûlent déjà d’épuisement, donc tu les fermes. Et tu penses, tu penses, jusqu’à boum, l’instant crucial où le point de non retour se trouve juste là au niveau de ta gorge, entre le vomi et la maladie tu sais pas trop.

insomnie-10

Donc je sais pas pourquoi hein, ça doit s’expliquer, peut-être que c’est un phénomène courant, peut-être que ça m’est réservé j’en sais rien. Mais sans savoir comment j’en suis arriver là je me retrouve à imaginer des situations glauques. “ Et si untel mourrait là comme ça du jour au lendemain ? Oh mon dieu, ce serait tellement affreux !” Et tu te fais une scène où c’est toi qui doit apprendre aux autres que untel est mort. Et puis, si ça te torture pas assez, ton cerveau d’un coup te hurle dans les oreilles ( alors que t’étais tranquillement en train de t’écouter prononcer un discours à la crémation ) “ ET SI C’ETAIT PLUTOT LUI, OU LUI !” voilà. tu repars pour un tour de manège. Oh. Mon. Dieu. Après tu te décides à arrêter d’y penser, déjà parce que c’est con, mais en plus ça te fiche dans un mauvais trip, après je sais pas moi tiens, qu’est ce qu’on pourrait aborder comme sujet pénible qui empêche de dormir ?

insomniaque

Tiens : Le fric, les factures qui passent pas, le dentiste, le désir d’enfant, le problème de projet irréalisable et “OH,Tiens faudrait que j’ouvre un bar ! j’ai toujours voulu avoir mon bar, depuis que j’ai servi ma première pression !”. Donc dans ta tête tu fais le plan de ton futur bar. “ Et je ferais aussi un coin lounge avec des gâteaux faits maison, parce que c’est cool, genre un cake à la carotte !”, et puis tu te rends comptes que c’est pas cohérent. Alors peut-être que je ferais mieux d’ouvrir un café-librairie ( ou le service d’alcool est autorisé ! ) ? Bon. C’est pas tout, mais il est 8h21, je commence à fatiguer. “ Allez, si dans 20 minutes, je ne dors pas, je me lève !!”. 6 minutes plus tard, un réveil sonne au loin mais je l’écrase de mon poing et me rendors pour 7 heures de répit mérité, enfin !

Heureusement que c’est le weekend, j’aurais culpabilisé d’avoir gâché toute une journée à dormir.

Sinon, à part raconter ma vie, aujourd’hui ? Non, rien, je reviendrais parler d’écriture et lecture dans la semaine, parce que l’été est fini. Merci, bonne fin de weekend à tous ❤

Chanson qui donne le sourire juste ici là, clique te dis-je : http://www.wat.tv/embedframe/119559chuPP3r13251609

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s