The voice – Twitter – l’insomnie

 

Bonjour ici.

L’été est passé, il a été long, certains moments trop courts, mais d’un point de vue global un peu long. Peut-être parce qu’on est déjà le 25 septembre et qu’en fait je suis restée en été. Yep, ça doit être ça. Je me rappelle de la même période l’année dernière. Je venais d’obtenir à grand coup de plaintes larmoyantes et permanentes ma libération. Enfin le chômage, amen : je vais pouvoir faire tout ce que je n’ai plus le temps de faire, je vais avoir des vacances, du temps pour regarder toutes les séries du monde entiiiiier, le temps d’écrire un roman, deux même si ça se trouve, le temps de revisiter quinze musées par trimestre. 1 an plus tard : du fond de mon lit, ma dépression vous salut bien aimablement.

Pas de musée, pas de roman, des vacances, mais pas toutes reposantes, des séries binge watché, mais pas toutes celles du monde entier. Bon j’abuse un peu j’ai pas été totalement improductive, j’ai tout de même écrit plusieurs nouvelles , quatre ou cinq, c’est respectable même si c’est pas dingue. Faut dire que le camp nano m’a bien aidée. On avait une team de malade : La Confrérie des Dragons sans Roi. Oui messieurs, dames, si avec un nom d’équipe comme ça on arrivait pas à atteindre nos objectifs … Je tiens d’ailleurs encore une fois à saluer l’engagement de ma Cerise parce que franchement, sans elle, la moitié d’entre nous n’aurait pas terminé le mois. Bon perso, j’ai finis sur les rotules, mais j’ai finis ! \o/  

Donc avec ce chômage au pied gauche, et cette déprime passagère au pied droit, je vous cache pas qu’à part ça, je suis pas fière de grand chose cette année. J’ai même pris rendez-vous avec TF1 le samedi soir pour the voice kids. Oui … Bon … On a tous nos petits trucs dont on a honte alors hein, chut.

1) The voice kids

J’étais pas hyper fana du programme à la toute base, dans le sens où blablabli blablabla les parents vivent leur rêves à travers leurs gosses, tu sens que certains ont la pression, et puis qu’en plus, moi je pleure à chaque fois. Mais vraiment, j’ai une grosse incapacité à ne pas me mettre à leur place et donc quand ils ont finit de chanter les mômes, bien ou mal, je verse ma larme et ressent un trop plein de j’sais pas quoi. Et quand les parents chialent de fierté c’est encore PIRE. Puis j’aime pas qu’on prenne pas les gamins et qu’ils ne sachent véritablement pas la raison parce que après quand les fauteuils ne se retournent pas lors des auditions à l’aveugle, on leur sert de la guimauve et ça me soûle. Tu crois qu’à 13 ans t’es con ou c’est comment ? Tu lui dit qu’il a bien chanté et l’autre il dit merci, non mais je rêve. Moi j’aurais sorti un bon gros “ fallait se retourner alors.”. En plus on nous fait croire que le physique compte pas, alors que bon, y’a qu’un gosse pour y croire. Bref à la toute base je suis pas fan.

Mais en période creuse tout le monde à ses faiblesses, donc Koh-lanta et The voice sont devenus des petits rendez-vous. Et hier soir, c’était les battles, et moi mon the voice je l’ai déjà trouvé. J’ai envoyé le lien à mon frangin et il a validé. Twitter est un peu d’accord aussi. Le gamin à tout pour lui, ok on l’aime bien ++ à cause de sa bouille, mais il a quand même la voix. Je vous pose son audition à l’aveugle là, comme ça.  

( Et en plus le gars choisit la chanson que j’écoute non stop depuis 6 mois en quasi boucle > Tom Odell Addict. )

Hier il a été sauvé, et heureusement, parce que sinon je boycottais le programme, et ils le savent à la prod, qu’Achille c’est leur meilleur guerrier ! Lire la suite de « The voice – Twitter – l’insomnie »

Writing Cats N°12

Hey , aujourd’hui j’avais prévu de recevoir des copains d’écritures pour qu’on se motivent à écrire. Logique. Rien ne s’est passé comme prévu. Ils sont venus en petit couple mignon, on a fait des crêpes, on s’est mis du vernis, on a fait défiler des photos, on a pris des photos, on à écouter de la musique. Et donc on a parler d’écrire des choses, mais … Bon … Au final on à manger des crêpes. La prochaine fois que je me dis « Aujourd’hui j’écris ! » je saurais que ma journée ressemblera plutôt à ça :

12631371_10153613408909457_995312272547765849_n

A part ça c’était une super journée, et demain c’est sur : j’écrirai !

Writing Cats N°11

Wow, je m’aperçois que le dernier writing cats date de fevrier, c’est dire si j’ai fais la morte ! Ce soir je vais illustrer ma semaine grâce au chat, et au lieu d’écrire ( ah l’internet …. la connexion ILLIMITÉE, vous captez ?  danger pour la concentration .. ) bah au lieu d’écrire, je vais pas vous cacher que j’ai binge watché Viking. Voilà, c’est dit. Ce sont des choses qui arrivent, on est là on navigue, on flotte vaguement d’un truc à un autre et puis PAF tu tombes sur la bonne. Alors en trois jours tu manges deux saisons.

8e7fd5a5

J’en ai encore les yeux tout exorbités, j’ai faim, j’ai envie de faire pipi, bref j’ai oublié de vivre. Sinon j’ai calculé normalement ce weekend je devrais me trouver deux ou trois heures de libre pour entamer la saison 3 oh yeaaah ! A la semaine prochaine pour le rendez-vous des matous !

24h de la nouvelle

Hello people ! Le train de la procrastination vous annonce un arrêt en gare, profitez de ce laps de temps pour dire ce que vous avez à dire et remonter dans le wagon, viiiiite. Ok, Ok, je me dépêche, je voudrais pas être en retard, ce soir y’a France-Cameroun à la télé, et puis j’ai des dizaines de séries à rattraper ! Bon je voulais seulement vous parlez de ce que j’ai fait le weekend du 15 mai. C’était cool, ça faisait longtemps que j’avais pas réussi un challenge du coup boum satisfaction personnelle intense.

Il s’agit donc des 24 heures de la nouvelles dont le site se trouve ICI. Et ça consiste, vous l’aurez compris, à produire une nouvelle dans un temps donné de 24 heures. Chaque participant devait préparer une contrainte à envoyer aux organisateurs et 5 minutes avant le top départ l’un deux tire une contrainte au hasard qui devra s’appliquer à tous les participants. On démarrait le samedi à 14h pour finir le dimanche à 14h. On avait tous la possibilité de se préparer comme on voulait, d’avoir déjà en tête l’histoire, oui mais voilà, comme on ne sait absolument pas sur quoi la contrainte va porter c’est un peu compliqué. Je vous donne un exemple : admettons que je sois là pendant une semaine a ploter comme une folle, avec mes fiches, mes post-its colorés, tout un programme magnifique, admettons que mon histoire porte sur une équipe de gaillards maladroits qui découvrent des portails temporels et les utilisent afin de conquérir le monde. Bon, bah j’aurais été vraiment concon, vu la contrainte qui a été tirée au sort.

L’histoire doit se passer à au moins deux époques différentes (pas forcément très distantes), qui ne peuvent pas communiquer directement entre elles (pas de portails temporels, de machines à remonter le temps, de télépathie…), mais se répondent et se complètent.]

Voyez ? Boum, tout mon plan serait tombé à l’eau. J’ai donc plus ou moins bien fait de ne rien préparer.Parce que quand a 13h55 on te lâche ça… Tu restes québlo, genre :

148465_640_407 Lire la suite de « 24h de la nouvelle »

Liste : Vos plats préférés

Qui à parler de bouffe ? Où, où, où ? Là ?  HHHUUUUUM !!! 

J’ai un sacré souci avec la nourriture, outre la peur constante de manquer qui m’offre une raison valable de bourrer mes placards de réserves ( sans rire j’ai de quoi tenir un siège d’au minimum trois mois en étant seule ), je pourrais me contenter de manger à ma faim. Je pourrais choisir de manger ça au goûter, puis ça au dîner. Mais non. Je prend ça en entrée, puis ça en repas, puis le goûter c’est mon dessert. Puis à l’heure du goûter je reprend du dessert, puis si j’ai encore faim un peu des restes du plat principal. Bref, l’ordre n’a pas lieu d’exister chez moi. Je mange ce que j’ai envie quand j’en ai envie, même si après un ptit suisse ça peut paraître chelou de s’engouffrer des patates à l’ail et au persil et de terminer par des betteraves.

la-tartiflette-au-reblochon-de-savoie-labellisee Lire la suite de « Liste : Vos plats préférés »

« We’re back, Bitcheeees ! »

tumblr_inline_nyc0av5dqZ1sojr69_500

Comme certains ont pu s’en rendre compte, j’ai momentanément disparue de la blogosphère. Rien d’étonnant, ça devient même une habitude j’ai l’impression. Comme à l’école quoi, 1 mois et demi de présence, 3 semaines de pause, on prend un café et on recommence ! Du coup j’ai raté plein de choses, je suis à la bourre sur le Grand Livre des Listes de la duchesse, je devrais peut-être vous annoncer que le projet Bradbury fut un échec cuisant et qu’il sera donc remis à une année loin dans le futur, j’ai plusieurs Writing Cats de retard, et de nombreuses photos à publier grâce au projet ID2mars auquel je participe.

J’ai plein de choses dont je devrais vous parler, notamment le challenge ID2mars organisé par Laure-isabelle la ML la plus connue du tout Paris dans le monde des nanoteurs, oh yeah ! Je devrais aussi vous parlez de ce blog, sur lequel je poste de temps en temps des chroniques, mais qui appartient à ma meilleure amie, cette drôle de Cerise qui se ballade dans La forêt de mots. Je dois préparer l’article pour les liebster awards, et comme depuis j’ai été nominée deux fois encore, vous n’apprendrez pas 11 choses sur moi, mais bien 33. Heureusement que je ne suis pas nommée 45 fois, je n’aurais plus qu’à vous avouez mes névroses tellement on aurait fait le tour ! Lire la suite de « « We’re back, Bitcheeees ! » »

Liste : Ces petites choses que vous aimez

Me voilà bien en retard pour continuer le Grand livre des listes  et pour la deuxième semaine le thème était ces petites choses que l’on aime, alors franchement tout dépend de l’échelle, si cest au quotidien, ou en général, mais j’aurais pu continuer ma liste sur plusieurs mètres ^^

Si vous voulez aussi participer et faire des listes sur tout et rien à la fois, suivez le lien, visiter le site de la duchesse d’erat 😀 En attendant voilà les petites choses qui rendent ma vie plus cool !

profiter-pour-manger

1.2 : Les petites choses que vous aimez Lire la suite de « Liste : Ces petites choses que vous aimez »

Writing Cats N°8

Et nous voici mercredi, renommé jour des chats ! 

J’avais eu l’idée la semaine dernière de commencer une petite série Chats d’écrivains et je vous avais montré le regard perçant de K.Dick alors aujourd’hui je vous présente l’un des nombreux chats du célèbre Hemingway !

Et on peut dire que la toile regorge de photo de lui et de ses chats, mais celle qui me plait le plus est celle-ci.  A la semaine prochaine pour un nouvel écrivain accompagné de son chat ❤

70cd2c078f5bd31d48a9fb346340a026

Bradbury Project

La nouvelle année a donc débuté, et les amis, malgré vos meilleurs vœux et vos « bonne année » à gogo, je suis désolée de vous le dire, pour l’instant, rien de fou au Pérou.

Ces 7 premiers jours sont à l’image de l’année précédente, rythmés par une envie d’écrire sans l’acte qui suit, des sentiments contradictoires à propos de tout ce qui construit mon quotidien, et l’envie de me foutre un énorme coup de pied au cul avant que je ne sombre dans l’ennui d’une vie sans passion, sans jamais le faire, sinon j’ai bien peur de ne plus trouver de raison de me plaindre.

Blague à part, je suis là pour vous annoncer le début d’un loooong projet. Un truc qui, s’y j’en vois le bout, me laissera chancelante et à bout de souffle mais sûrement plus heureuse et fière que jamais. Arriverai-je au bout, telle est la question ? J’aborde donc mon projet Bradbury avec la main tremblante mais l’esprit tellement surexcité que l’Autre en moi fait des bonds. 

ray-bradbury Lire la suite de « Bradbury Project »

La vache quoi !

In response to The Daily Post’s weekly photo challenge: « (Extra)ordinary. »

DSCF0136photo prise en 2011, en Auvergne si mon souvenir est bon.

Lorsqu’on m’a demandé où j’habitais et que j’ai répondu  » dans le 77  » on m’a rétorqué  » Ah mais oui ! Le pays des vaches. »

Moi j’en ai plus vu depuis un bon moment, des vaches. Mais fut un temps où en voiture on passait devant des champs où quelques unes ruminaient tranquillement, et tout le monde s’en foutait d’elles. Tout le monde va donner du pain au cygne et au canard, mais les vaches on s’en balance. Moi pas, j’aime bien, elle on un truc chaud dans le regard.

Sur une route de Bourgogne j’avais rencontrée celle-ci, je l’avais appelée Sally, elle me faisait rire, je lui ai fait un brin de causette, puis suis repartie. Les vaches c’est des animaux extra-ordinaires. Merci à elle de nourrir un bon tiers de la planète.

A perfect day #100wordstory

In response to The Daily Post’s writing prompt: « Life’s a Candy Store. »

243016

Papa et Maman sont là. Ils me tiennent la main, chacun une. Nous allons au zoo. Avec des casquettes, bouteilles d’eau, gourdes de compote et un appareil photo jetable.

Mes yeux ne font que s’écarquiller et pétiller. Lire la suite de « A perfect day #100wordstory »

Brossibrossa #100wordstory

In response to The Daily Post’s writing prompt: « Daily Ritual. »

hqdefault

Il est un moment chaque matin, entre 10h30 et 14h, selon l’humeur du réveil, où les conventions m’amènent à mon reflet.

Quand je regarde le miroir qui trône dans ma salle d’eau, j’aperçois plus que moi même, j’aperçois un possible. Dans les bons jours j’en vois plusieurs.

Il y a les avantageux, les dérangeants, et les carrément pénibles. Il y à un moment où la prise de conscience s’impose.

Entre giclée de bave et chute de dentifrice malencontreuse, luttant contre les caries, j’entame alors un ballet continu dansant sur mes pensées toujours engoncées au fond des bottes de sept lieues. 

Samedi 19 septembre 2015

Lire la suite de « Brossibrossa #100wordstory »